Activités 2012 - Comité Rochefort-Fouras

Monsieur André Matuchet est fait "chevalier"
 

Le 19 Octobre, au cours d’une émouvante cérémonie, M. André  Matuchet  a reçu des mains de M.Jean-Louis Frot,1° Vice-Président du Conseil Général, les insignes de l a Légion d’Honneur en présence de sa famille et de nombreux amis. Des associations patriotiques étaient venues assister à l’évènement avec leurs drapeaux : Légion d’Honneur, Rhin et Danube, Légion Etrangère, Anciens Combattants… Le comité était représenté par le Colonel (er) Amédée Ossant.

M.Henri  Sanna, maire d’Echillais assistait en cette cérémonie où l’un de ses administrés était à l’honneur.

Né en 1928 en Alsace. André Matuchet, à 14 ans est admis à l’Ecole Nationale Professionnelle de Metz. Mais la guerre va modifier ses projets. Sa famille est expulsée de Metz.

A 16 ans, il travaille en usine, puis à la SNCF et déjà met un pied dans la résistance. Il n’a pas encore 18 ans qu’il est intégré dans le réseau ‘’Arc en ciel’’ comme agent chargé de mission, avec le grade équivalent de Sous-Lieutenant.

En 1943, il est arrêté, mis en prison et s’en évade en 1944. Aussitôt, courageux et téméraire, il repart en résistance dans le ‘’Groupe Franc’’ où il participe aux opérations. En 1944, il est chargé de mission pour participer à la protection du PC du Général Eisenhower, commandant des Forces Alliées (futur président des Etas Unis).

En Janvier 1945, André Matuchet, alors qu’il appartient aux Commandos de France,  est reçu par le célèbre Chef d’Escadron D’Astier de la Vigerie qui le félicite pour sa bravoure. Il reçoit la Médaille de la Résistance, après avoir participé aux combats de la poche de Colmar puis à ceux de Karlsruhe. Démobilisé, il retourne à la SNCF.

Mais c’est en 1949 qu’André Matuchet commence une nouvelle carrière dans l’Education Nationale. Il y restera pendant 38 ans dont 25 à Rochefort. Il y acquiert une audience et une notoriété peu communes. En tant qu’enseignant au Lycée d’Enseignement Professionnel de Rochefort, il a aussi apporté sa contribution à la création de ce qui est maintenant, le Lycée Technique Marcel Dassault, dont il a été un des précurseurs.

A la retraite en 1987, ses capacités de pédagogue, ses compétences et son expérience ont fait qu’André Matuchet  a continué à œuvrer, que ce soit au CIPECMA de Chatelaillon, à la prison de Rochefort, au Centre de Télé-Enseignement  ou encore auprès  des apprentis de la ville de Rochefort travaillant chez des artisans.

Ancien résistant, ancien combattant courageux, infatigable travailleur, dévoué à la cause commune, pendant des années au service de la collectivité et notamment des jeunes en formation technique, André Matuchet  est toujours un exemple et la ville d’Echillais est fière de compter un tel citoyen.

Incontestablement, cet homme d’exception a bien mérité cette Légion d’Honneur.

aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.