Éloge Funèbre - Comité Rochefort-Fouras

Capitaine de Vaisseau (er) Jacques GREZILLIER

 

 

Chers amis,

Les obsèques du capitaine de vaisseau Jacques GRÉZILLIER, officier de la Légion d'Honneur, ont donc eu lieu ce matin, samedi 9août 2014, à l'église de Soubise.

L'assistance était très nombreuse. Conduite par le capitaine de frégate Humbert, président de l'entente de Rochefort, une délégation des associations patriotiques a eu la gentillesse de se joindre à nous lors de cette cérémonie d'adieux. Huit drapeaux étaient présents dont évidemment le nôtre porté par Michel Poinet. La messe de funérailles, célébrée par le père Yves Brillet de la paroisse de Rochefort, était accompagnée par la propre chorale de Madame Grézillier qui l'a elle-même dirigée. Un trompette a joué la sonnerie aux morts.

L'éloge funèbre, ci-dessous, a été rédigé et prononcé par le colonel Amédée Ossant, président honoraire du comité de Rochefort-Fouras, représenté par ailleurs par une dizaine de ses membres.
Bien cordialement.


Général (2S) Christian Poupeau
président du comité de Rochefort-Fouras de la SMLH

 

Mesdames, messieurs, chers amis


Nous voici réunis, avec sa famille pour dire un ultime au revoir au capitaine de vaisseau jacques GREZILLIER.

Il est né le 25 mai 1922 à les cars, en haute vienne.

Très tôt, durant ses études, le jeune jacques GREZILLIER est attiré par le monde maritime. Il entre à l’école de navigation et ses résultats lui permettent d’être admis à l’école navale en 1945. Il a déjà rencontre Marie Thérèse qui, en 1947 deviendra son épouse et lui donnera 5 enfants, 3 filles et 2 garçons. Mais la carrière d’un officier de marine est remplie de voyages et d’absences de la maison…

Aussitôt après son mariage, jacques GREZILLIER part en mission à Madagascar ou sévissent des troubles. Aussitôt revenu, il est affecté en Indochine ou c’est la guerre …
Il y est nommé commandant d’une section de chalands de débarquement dotés d’armement de bord. Il s’y distinguera, notamment en prenant part directement à des actions de combat ou il fera preuve d’un courage et d’une audace qui serviront d’exemple.

Son attitude de chef et de guerrier, de même que ses résultats au combat lui vaudront la croix de guerre avec 3 citations particulièrement élogieuses, l’une exceptionnelle, à l’ordre de la marine nationale et deux à l’ordre de l’escadre.

En 1950 de retour d’Indochine, il est affecté comme commandant d’un navire, l’Ouistreham, dragueur de mines, à Toulon. Après un passage à l’état-major de la marine nationale, à Paris, il prend le commandement de la 3° escadrille de dragueurs de mines à Toulon. Affecté ensuite au pacifique, dans le cadre des essais nucléaires, il commande le navire de soutien « le Maine ».
Enfin capitaine de vaisseau, il termine sa carrière en 1974 comme chef d’état-major de l’amiral commandant la marine à Rochefort.

Dans tous les postes de la marine nationale ou le commandant GREZILLIER a exercé ses fonctions, il a laissé le souvenir d’un homme hors du commun. Militaire et marin dans l’âme, déterminé et fonceur, animé aussi d’un grand humanisme notamment dans les circonstances difficiles. Chef respecté et aime de tous, il était a lui seul la synthèse de ce que doit être le commandement et l’autorité naturelle.

Mais le capitaine de vaisseau en retraite ne pouvait rester inactif, son tempérament le lui interdisait.

Il entreprend alors des études et des recherches sur des sujets tels que le « voyage de l’Isis » ou « les phéniciens ». Passionné par le domaine maritime, mais aussi l’histoire, les sciences et les mathématiques. Homme de grande culture, il prononce des conférences dont l’intérêt du sujet et la passion de l’orateur en font un succès. En 1977, la capitaine de vaisseau GREZILLIER se met au service de la collectivité locale en étant élu conseiller municipal de soubise jusqu’en 1995 soit 3 mandats successifs.

En charge des finances de la commune, ce poste lui conviendra particulièrement, grâce à sa grande rigueur, son pragmatisme, et son expérience de la gestion. Son action dans la municipalité sera très appréciée de tous.
Il mettra lui-même un terme à ces fonctions pour des raisons de santé.
Outre sa croix de guerre TOE avec ses 3 citations, le capitaine de vaisseau GREZILLIER était officier de la légion d’honneur. Son appartenance à notre premier ordre national et au comité de la société des membres de la légion d’honneur de Rochefort Fouras, nous en étions fiers.
Avant de mettre un terme à cet hommage, comment ne pas évoquer la famille de notre ami qui est unie a ses cotes, même quand il était loin. Quant à son épouse qui l’a toujours soutenu, a donné naissance à des enfants alors que son mari venait encore d’embarquer… quel mérite elle a eu tout au long de cette carrière, mérite que lui-même se plaisait à reconnaitre.

La capitaine de vaisseau GREZILLIER était un personnage au sens noble du terme, homme d’une droiture et d’une intégrité exemplaires, il savait se mettre à la portée de tous, il savait faire partager son grand humanisme, il savait  faire partager avec modestie, sa culture et ses convictions.

Au revoir commandant GREZILLIER, nous ne pourrons oublier un homme de grande valeur comme vous.
Vous partez, mais il nous reste la mémoire et le souvenir.

 

Colonel (er) amédée ossant
Président honoraire
De la société des membres de la légion d’honneur
Du comité Rochefort Fouras

 
aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.