Activités 2015 - Comité Rochefort-Fouras

6 mai, Visite de la BA 721
 

Rochefort-sur-Mer est une ville de tradition militaire, jadis profondément marquée par la marine, puis par l'aéronavale et maintenant par l'armée de l'air. Cette dernière accomplit avec la gendarmerie nationale qui a pris récemment le relais de sa nationale devancière jusque dans son prestigieux hôtel de commandement, une mission semblable, la formation militaire, professionnelle et technique.

Le 6 mai dernier, le colonel Jean-Claude Piccirillo, commandant les écoles de sous-officiers et d'hommes du rang de l'armée de l'air (ESOMAA), a bien voulu organiser, au profit du comité de Rochefort-Fouras de la SMLH, la visite de la BA 721, le site majeur de cette grande formation militaire, la plus importante de la région Poitou-Charentes.

L'ESOMAA inclut en effet l'école d'enseignement technique de l'armée de l'air (ETAA) de Saintes, les sections air des écoles de Querqueville, Bourges, Rennes et Angers, mais surtout, sa principale entité, l'école de formation des sous-officiers de l'armée de l'air (EFSOAA) de Rochefort qui a fait l'objet d'un exposé très complet par le lieutenant-colonel Chaillou.

On ne peut qu'être vivement impressionné par la diversité, la richesse et la modernité des enseignements proposés aux 8 700 stagiaires des armées et de la gendarmerie qui y sont formés tous les ans :

- 100% des aviateurs sous-officiers en formation initiale;
- 60% des aviateurs sous-officiers en formation technique dans 10 spécialités différentes;
- 100% des mécaniciens aéronautiques des armées et de la gendarmerie en formation technique.

C'est le sentiment uniformément partagé par les membres de notre groupe dont beaucoup d'anciens aviateurs, objectivement émerveillés par les outils pédagogiques de premier plan mis à la disposition des élèves, comme ce simulateur de moteur virtuel, reproduction d'un turboréacteur à double flux (Full Authority Digital Engine Control - FADEC).
Quant à nos épouses, elles ont pu, activité peu coutumière, grâce à un dispositif SITTAL, tirer au FAMAS avec, au regard des impacts constatés sur les cibles, un talent insoupçonné. La femme n'est-elle pas l'avenir de l'homme ? 

Au terme de cette visite, très instructive et parfaitement organisée, nous avons l'intime conviction que l'EFSOAA répond bien à sa devise : "S'armer pour le futur".

aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.