Activités 2016 - Comité Rochefort-Fouras

Visite de l'Île Madame

 
L'entreprise se mérite ! Il faut d'abord attendre patiemment que la mer se retire et puis franchir la Passe-aux-Bœufs. Le comité a donc fait le 6 septembre dernier sa rentrée sur l'île Madame, la plus petite du Pertuis charentais et tristement connue pour ses prêtres déportés. Le fort, une redoute, édifié en 1703, participait à la défense de Rochefort, mais il a connu, au fil des ans, d'autres destinations. Il a ainsi servi de prison aux communards dont le puits des insurgés rappelle la villégiature, aux disciplinaires, notamment les pouces coupés, condamnés par les conseils de guerre, avant d'achever sa carrière active comme établissement de vacances de l'IGESA. Il est, depuis 1994, propriété du Conservatoire du Littoral. Les expositions sur la faune, la flore, la géologie et l'histoire de l'île dans les trois casemates complétaient de façon très instructive la visite guidée.

La ferme aquacole fut l'autre point fort de l'expédition. Le maître des lieux avec un enthousiasme tout à fait communicatif nous a présenté ses différentes productions, salicorne, crevettes impériales, palourdes, huîtres, bars. Si "produire un poisson, c'est magnifique", les bars ont succédé aux "bêtes à chagrin" que seraient les daurades royales. A cela s'ajoutent les marais salants, l'élevage des moutons dans une île totalement bio, la deuxième de France. On y trouve des espèces botaniques rares, comme les concombres des ânes ou cornichons sauteurs. Les lapins y prospèrent, à tel point que l'île était jadis appelée l'île de la Garenne. L'île Madame avec ses 78 hectares ne laisse pas d'étonner. Elle dispose également d'une Passe-aux-Filles, mais c'est une autre histoire !

aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.