Activités 2016 - Comité Rochefort-Fouras

21 janvier 2016, Waterloo ou la dernière bataille

 

"Ce qu'il avait vu, était-ce une bataille ou, en second lieu, était-ce Waterloo? se disait Fabrice del Dongo".

Ce sentiment, nous ne l'avons pas eu en écoutant attentivement la conférence du général Philippe Mounier grâce à sa science du sujet et à la clarté de son exposé.

Cette bataille qui n'a duré que quatre jours était irrémédiablement perdue d'avance. Pour faire face aux forces alliées, l'armée française était mal équipée (manque de chevaux, de munitions...). A cela s'ajoutaient les insuffisances des maréchaux Soult, Ney, Grouchy, aggravées par les ordres et contrordres imprécis qu'ils avaient reçus. Certes demeurait le culte de l'Empereur, notamment dans la troupe qui se méfiait cependant des "grosses épaulettes".

Mais cela n'a pas suffi, ni empêché la débâcle au soir du 18 juin 1815. Ce fut la bataille de trop. Napoléon prit le chemin de l'exil en faisant étape à Rochefort et à l'Ile d'Aix.

Outre-Manche, "Boney", comme à l'époque on l'appelait là-bas, ne viendra plus. Les mères de famille qui semonçaient leurs enfants récalcitrants d'un "If you don't behave, he will come" étaient enfin rassérénées.

aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.