Activités 2012 - Comité La Rochelle - Île de Ré

Conférence sur la sécurité d'Israël

"La sécurité d'Israël" était le thème de la récente conférence proposée par le colonel Bertrand Chandouineau, dans le cadre des activités du comité de La Rochelle-Île-de-Ré.

Remarquable exposé sur un sujet brûlant de l'actualité internationale qui a débuté par un rappel documenté de la très longue histoire des Juifs dans cette région du Proche-Orient.

Suivaient les différentes phases de l'existence de ce peuple disséminé à travers le monde, puis le retour sur la Terre promise après la Seconde Guerre Mondiale avant d'aborder la situation actuelle de l'Etat d'Israël et de l'Autorité palestinienne qui n'ont toujours pas trouvé à ce jour la voie d'un accord formel de paix.

Bertrand Chandouineau rappelle les menaces extérieures qui ont contraint Israël à se protéger d'un environnement hostile en occupant, à l'issue de la Guerre des six jours, les terres voisines. Il insiste aussi sur la recherche d'un apaisement politique, notamment avec l'Egypte, suivie de l'évacuation du Sinaï en 1982 et le traité de paix avec la Jordanie en 1994.

Le conférencier reconnaît toutefois que, malgré les efforts déployés par la communauté internationale - plus souvent par les Etats-Unis que par Israël lui-même - ce dernier n'est pas parvenu à constituer par la paix cette profondeur stratégique politique qui lui aurait permis de mettre suffisamment de "distance" entre son territoire, sa population ou ses intérêts et les nouvelles menaces.

Ces nouvelles menaces peuvent surgir aussi bien des conséquences des récentes révolutions de la région que de la situation actuelle des monarchies pétrolières de la péninsule arabique ou encore d'un islamisme anti-israélien permanent. A ne pas négliger non plus les capacités nucléaires de l'Iran et les moyens financiers dont disposent tant la Syrie que certains mouvements islamistes. D'où la nécessité de désolidariser l'axe radical formé par l'Iran, la Syrie, le Hezbollah et le Hamas et d'obtenir de la communauté internationale, y compris de la Russie et autres pays de la région, une garantie sécuritaire aux deux parties qui aboutirait à la signature d'un traité de paix. A cela devrait s'ajouter, bien entendu, un rapprochement inter-palestinien.

Il n'est pas vain de rappeler les propositions déjà présentées par Yuval Rabin portant sur la démilitarisation de l'Etat palestinien qui conserverait une totale autorité sur ses forces internes alors que le contrôle des frontières serait assuré par la communauté internationale. Celle-ci pourrait également apporter son aide, en matière de sécurité locale, à chacun des protagonistes.

L'assistance a chaleureusement remercié l'orateur pour la qualité de son exposé dont cette modeste synthèse tente de résumer l'essentiel du contenu. Précisons que Bertrand Chandouineau a pris récemment sa retraite après une brillante carrière dont la dernière affectation l'avait conduit à assumer les fonctions d'attaché militaire à l'ambassade de France, à Tel Aviv

Il est également le fils de Jocelyne Chandouineau-Girardet, la dévouée présidente du comité La Rochelle-Île-de-Ré. Il convenait de le rappeler.

 
aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.