Activités 2013 - Comité La Rochelle - Île de Ré

29 mai, Hommage à Jean-Claude MENU

(photo Société des Régates Rochelaises)

Jean-Claude Menu nous a quittés

Grande figure de la marine rochelaise, Jean-Claude Menu vient de nous quitter. Ses obsèques ont eu lieu, en présence de très nombreuses personnalités, au crématorium de la ville et ses cendres dispersées au large après un hommage rendu par la Société des régates rochelaises qu’il avait créée.

Jean-Claude Menu est né à Paris en 1927. Il rejoint, en 1950, après ses études, son père François à la Rochelle qui, vingt ans plutôt, était devenu le plus important armateur de pêche industrielle en France.

Avec ses vingt-quatre chalutiers, il relance l’activité portuaire rochelaise mais devra subir les redoutables aléas de l’occupation allemande.

En 1955, Jean-Claude succède à son père, renouvelle la flotte de l’Association rochelaise de pêche à vapeur en équipant, entre autres, le « Saintonge » et surtout « l’Angoumois » doté d’un nouveau système de pêche arrière. Ce navire que l’on contemple encore aujourd’hui au Musée maritime.

Ce jeune armateur, conscient des dangers que représentent la pêche intensive et le trafic des super-pétroliers responsables des marées noires, s’implique dans un combat de tous les instants,  tant à Bruxelles qu’en France. Dès 1974, ne pouvant continuer à lutter contre l’augmentation considérable des produits nécessaires à ses activités, il réduit puis revend définitivement sa flotte dix ans plus tard.

L’ARPV, installée dans les locaux de l’encan, a vécu. Ce qui n’empêche nullement Jean-Claude de continuer à se battre contre l’appauvrissement des ressources de la mer. On le retrouve au Conseil économique et social, à la Chambre de commerce et d’industrie au rang de vice-président. Il sera, de 1968 à 1999, président du syndicat national des armateurs.

S’il est favorable à la création du port de plaisance qui abritera ses bateaux, il se montre intraitable sur l’aménagement du port de Chef de Baie inadapté à une époque au cours de laquelle les pêcheurs rencontraient les pires difficultés.

Jean-Claude Menu se passionnera enfin pour la voile. Trois fois champion de France, trois fois qualifié  à l’Admiral’cup, on lui doit la création de la semaine internationale de la voile et la Ligue Poitou-Charentes de voile.

Il restera vice-président et président de la Société des régates rochelaises de 1958 à 1980 avant d’en être fait président honoraire.

Jean-Claude Menu était officier de la légion d'honneur.

 
aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.