Activités 2013 - Comité La Rochelle - Île de Ré

Le professeur Henri Mouray nous a quittés
Retour page activité La Rochelle Île de Ré

 

« Son départ est loin d’être une fin mais plutôt, pour tous ceux qui l’aimaient, le  sens d’une ouverture généreuse vers de nouvelles frontières », a été le message de  sa famille regroupée autour de Solange, son épouse, lors de ses obsèques en l’église de La Flotte-en-Ré. Cérémonie émouvante où s’était réunie une foule d’amis et de personnalités parmi lesquelles Léon Gendre, maire de La Flotte, le général Mounier et Colette Chaigneau, qui président la section et le comité La  Rochelle-Île de Ré de la Légion d’honneur.

Le professeur de médecine Mouray a terminé une brillante carrière à Tours avant de se replier à La Flotte pour une retraite aussi  méritée qu’active tant au sein de l’Association des amis de Ré que du comité La Rochelle-Île-de-Ré de la Légion d’honneur. Il y était toujours présent et actif, tout comme au sein du Rotary-Club, comme l’a souligné son représentant.

« Henri Mouray a également œuvré de longues années en Afrique, nous a dit son ami béninois Boniface Sovi, pour former des médecins, des enseignants, des universitaires de talent et de haut niveau formés à son image et qu’il  a farouchement défendus. L’Afrique perd un de ses meilleurs amis, un homme de justice, de paix et d’amour contre toute forme d’injustice.

Ses regards à travers ses différents voyages se sont en effet tournés très tôt vers l’Afrique et particulièrement vers la République du Bénin. Son esprit d’aide au développement intellectuel des peuples en difficultés l’a conduit, avec son épouse Solange, à accueillir sous leur toit plusieurs étudiants africains venant du Bénin, du Gabon, du Burkina-Faso, du Cameroun, du Sénégal, qu’ils ont passionnément aimés ». Et d’ajouter qu’un homme blanc de cette qualité a été très vite reconnu enfant africain et du Bénin. Ce pays dont il connaissait mieux l’histoire que certains natifs. Pour Boniface Sovi, « Papa Henri n’est pas mort ;  comme les rois d’Abomey, il a juste reçu une initiation pour un long voyage ».

Henri Mouray était officier de la Légion d’honneur et titulaire de nombreuses décorations françaises et étrangères. Son cercueil était recouvert d’une toile d’armoiries représentant le symbole de puissance des rois d’Abomey.
 
aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.