Activités 2016 - Comité La Rochelle - Île de Ré

Pour commencer l'année 2016

 

 

Les adhérents du comité  de la Rochelle-Ré  et  ceux de la section du Mérite national - qui tenait son assemblée dans la matinée - se sont retrouvés, cette année encore, à l’Ecole des Douanes de La Rochelle, à l’occasion d’une conférence du contre-amiral Alain Bellot intitulée : « Ma vie à bord des SNLE ». Ce dernier, après avoir  fait une grande partie de sa carrière à bord des sous-marins, est aujourd’hui président de la section SMLH de Loire-Atlantique.
Avant l’orateur, Colette Chaigneau, entourée des membres de son bureau, tient à remercier  « l’équipe fidèle et soudée qui l’entoure, indispensable à un comité aussi important que le nôtre ». Elle  présente ensuite la brillante carrière de ce marin exemplaire et exprime toute son admiration à son épouse, Madame Bellot, présente à cette rencontre. A son tour Jean-Claude Sarrate, président du comité La Rochelle-Ré du Mérite, adressait à l’assistance ses voeux pour une meilleure année 2016.
En prenant la parole, le conférencier a tenu à préciser qu’il existait trois grands types de sous-marins : les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), les sous-marins lanceurs de missiles de croisière (SSGN) et les sous-marins d’attaque (SNA). Seuls la France, les Etats-Unis, la Grande Bretagne, la Russie, la Chine et, depuis peu l’Inde, disposent de ce genre de bâtiments dans le monde. Le contre-amiral nous  fait part ensuite de ce qu’est la vie à bord  des SNLE dont l’atout principal consiste en sa discrétion acoustique. En effet, après avoir quitté son port d’attache, la mission du sous-marin est de rester  indétectable tout au long de son parcours.  Au cours de ses vingt années de service, l’ancien commandant du « Redoutable », puis de son frère cadet, « l’Inflexible », a totalisé 29 000 heures de plongée. Notons également que sur un seul ordre du Chef de l’Etat, le SNLE avait le pouvoir de rayer de la carte un pays tout entier.

Avant de clore son exposé, Alain Bellot nous a fait  - virtuellement  - visiter l’intérieur d’un bâtiment en même temps qu’il évoquait le souvenir d’une visite plutôt malaisée d’un premier ministre dans l’étroitesse de l’unité qu’il commandait. Qui, mieux que lui, pouvait finalement nous préciser les missions de ces navires en lien direct avec la politique nationale et le mode de vie des équipages à bord.

L’assistance, parmi laquelle on notait la présence de Francis Lott, président de section SMLH, Lucien Delessale, président de la section du Mérite national, Jean Billaud, grand officier de la Légion d’honneur, se retrouvait ensuite dans un local de la base pour déguster la traditionnelle et délicieuse galette des rois.

 
aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.