Activités 2016 - Comité La Rochelle - Île de Ré

Déjeuner annuel du comité de La Rochelle-Ré

 

 

Il a fallu se serrer un peu, dans cette salle du restaurant Le Belvédère, face au pont de l’ile de Ré, où quarante-sept personnes (la moitié plus que prévu !) étaient venues assister ce 11 juin à la conférence organisée par le Comité La Rochelle-Ré. Après les mots d’accueil chaleureux et pleins d’humour du vice-président, Gérard Marieau, et les remerciements de la présidente, Colette Chaigneau, Marine Foucault-Musson prit par la parole pour présenter les missions du Conservatoire du Littoral dont elle est la responsable de la valorisation du patrimoine.

L’institution, créée en 1975 par quelques amoureux de la nature, est aujourd’hui une structure  mobilisée sur nos 9000 km de littoral métropolitain et sur nos 2200 km de côtes ultramarines. La tâche est gigantesque : en appui sur une cartographie littorale rigoureuse et impliquée dans la définition des politiques foncières, elle a pour mission de préserver les espaces naturels d’une urbanisation agressive (lourde de conséquences autant paysagères que sociales) et de leur rendre leur caractère originel, tout en favorisant la biodiversité. Elle protège à ce jour quelque 166 500 hectares, qu’elle a acquis ou qu’elle a reçus en gestion (3000 hectares viennent s’y ajouter en moyenne chaque année – le double en 2015) : grands espaces comme la presqu’île de Crozon ou le massif de l’Esterel, marais, lacs, étangs, falaises, dunes (comme Le Pilat, acquise 650 000€, et où il faut maintenant procéder aux expropriations nécessaires…) ; mais aussi bâtiments à caractère historique ou culturel, monuments, abbayes, phares, fermes et bergeries, vestiges…


Le Conservatoire acquiert, restaure (1 M€ pour Ouessant par exemple) et met en valeur, entretient – tout cela en lien avec les acteurs locaux (agriculteurs, chasseurs…) : il fait revivre tous ces lieux, en en favorisant l’accès au public – il ouvre des sentiers, aménage des gîtes d’étape ; puis il confie la gestion de ses sites aux collectivités territoriales – tout en continuant à veiller à ce qui s’y passe. Ainsi s’applique-t-il à soutenir expérimentations et innovations en faveur d’un développement durable. La multiplicité des compétences requises, à la fois scientifiques, historiques, architecturales, juridiques, l’amène ainsi à travailler avec le renfort d’un conseil scientifique et des partenariats très divers. Enfin, le Conservatoire exerce un rôle de surveillance et d’alerte : 900 gardes – agents des collectivités territoriales – veillent sur ces espaces fragiles, guident les visiteurs, conseillent le Conservatoire.    

Ces tâches nécessitent des moyens substantiels : le budget de l’institution (58 millions) est doté aux 2/3 par une part de la taxe sur les navires de plaisance (le droit de francisation) et pour 1/3 par divers organismes publics et les collectivités territoriales ainsi que par divers mécénats.

Après le brillant exposé de Marine Musson, les questions furent nombreuses et il fallut les arrêter, parce que le personnel du restaurant devait commencer son service. Ce fut un déjeuner très chaleureux qui s’ensuivit. Le président de la Section de Charente-Maritime,  Francis Lott, conclut la rencontre en rendant compte de l’assemblée générale de la SMLH qui s’était tenue à Paris au début de la semaine : occasion de se réjouir de la grande qualité des relations entre la SMLH et les Sections ; de s’inquiéter de la dégradation de la situation financière de la Société (à cause du poids de ses deux centres de séjour) ; de débattre de la nature de l’hommage que la Nation tient à rendre aux victimes du terrorisme. Et, sur ces sujets graves aussi, les réactions de l’assistance furent unanimes. 
Parmi les invités, on notait la présence de Jocelyne Girardet-Chandouineau, vice –présidente de la section, du général Jean-Claude Cardinal, ancien président de la section, Jean-Michel Baer, président de la Fondation de l’Université de La Rochelle…

 
aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.