Activités 2016 - Comité La Rochelle - Île de Ré

Cérémonie du 14 juillet à La Rochelle

 

 

Les quatre sections des armées de terre, de l’air et de la marine et vingt et une motos de la Gendarmerie et de l’école des Douanes étaient déjà en place sous un superbe ciel bleu lorsqu’une petite foule s’assembla à chacune des extrémités du quai de la Georgette, face au Bassin des chalutiers de La Rochelle. Une foule de tous âges, qui applaudit longuement le défilé qui clôtura la cérémonie.

Le drapeau national avait d’abord été très solennellement apporté par sa garde. Puis les autorités militaires et civiles s’étaient positionnées devant la tribune officielle, près des fiers porte-drapeaux (dont Albert ETIEN, porte-drapeau du comité La Rochelle-Ré). Le représentant du Délégué militaire départemental, le colonel Ludovic GLORY, passa en revue les troupes rigoureusement alignées. Ainsi reconnaissait-on le préfet de Charente-Maritime Eric JALON, le député de la circonscription Olivier FALORNI, le maire de La Rochelle Jean-François FOUNTAINE, Gérard BLANCHARD représentant le Conseil régional, Evelyne FERRAND vice présidente du Conseil départemental, Monseigneur Georges COLOMB évêque de La Rochelle et Saintes, et Charles KAMMOUN président de la communauté israélite. La Légion d’honneur était représentée par l’ambassadeur Francis LOTT, président de la section Charente-Maritime, et pour le comité de La Rochelle-Ré, Colette CHAIGNEAU sa présidente, Jean GUILLARD, chargé de communication du comité, et le lieutenant-colonel Erik RONDEAU, parmi les maîtres d’œuvre de la cérémonie.

Furent alors appelées les trois personnalités qui devaient être distinguées en ce jour si particulier : George JAMES, qui avait participé au débarquement en Normandie – dont le parrain était Jean BILLAUD, grand officier, membre du comité La Rochelle-Ré –, le lieutenant-colonel Charles MERCIER qui connut le 519ème régiment du train à La Rochelle, tous deux faits chevaliers de la Légion d’honneur, et Jocelyne JUDAS, de la sous-direction des pensions, qui reçut l’ordre du Mérite. Puis retentit la Marseillaise.

La cérémonie s’acheva avec le défilé : derrière les motards de la Gendarmerie et ceux des Douanes, se succédèrent les hommes de l’Ecole de formation des sous-officiers de l’armée de l’air de Rochefort, un détachement de la Marine nationale basé à Brest, les soldats de l’armée de terre. Le corps des pompiers de La Rochelle fermait la marche, avec quelques-uns de ses imposants véhicules.

aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.