Activités 2017 - Comité La Rochelle - Île de Ré

Assemblée générale du Comité La Rochelle-Ré

 

Il y avait affluence au Casino de La Rochelle, en ce 1er avril, pour l’assemblée annuelle du Comité La Rochelle-Ré. Pour entendre rendre compte d’un bilan d’activités flatteur, et annoncer une nouvelle pour le moins inattendue, le retrait de Colette CHAIGNEAU de ses fonctions de présidente, décidée à alléger ses engagements sans abandonner ce comité auquel elle est si attachée : elle restera vice-présidente, aux côtés de MM. Michel NEZBLANC et Gérard MARIEAU. Et c’est Albert AGUILERA, trésorier sortant, qui lui succède à la présidence pour en achever le mandat. Soumise au vote de l’assemblée, cette proposition a été approuvée à l’unanimité. Pierre MAGNERE, l’éminent secrétaire,  et Isabelle LAURENT-COLLIN, trésorière, complètent ce nouveau Bureau.

Approuvés à l’unanimité également, le rapport financier et le rapport moral, qui détaillaient les actions du Comité durant l’année 2016 : « actions d’entraide et de solidarité conformes aux valeurs de notre Société », notamment auprès de nos aînés isolés (« merci aux délégués de quartiers »), rencontres, sorties, voyages, « pour créer du lien » (ainsi ce dîner d’après-bureau élargi à ceux qui le souhaitaient, et qui réunit au total une trentaine de personnes) ; et puis la formation « devenir français », avec apprentissage du français, découverte des institutions françaises, aide à la recherche d’emploi… ; le développement des parrainages, l’initiative CAP-emploi… ; et encore les voyages organisés par Michel NEZBLANC, la sortie à l’Assemblée nationale et son programme exceptionnel…. Colette CHAIGNEAU, enfin, saluait l’arrivée dans les rangs du Comité d’Henri BONNIAU, ancien juge d’instruction, ancien président de Cour d’assise, décoré dans le courant de sa carrière et rochelais depuis un an ; et Charline PICON, originaire de Royan, véliplanchiste, médaille d’or aux derniers JO, « qui fit retentir à Rio la Marseillaise ».

Particularité de l’assemblée cette année, liée à la période : peu de personnalités représentant les administrations et services publics, tenus à la discrétion par l’obligation de réserve électorale. On reconnaissait cependant, aux premiers rangs, les présidents de section de Charente-Maritime de la SMLH et de l’ANMONM, MM. LOTT et DELESALLE (également vice-président national de l’Ordre) ; le général Jean-Claude CARDINAL, le commandant Jean BILLAUD (grand officier, récemment fait Citoyen d’honneur de la ville), Jean-Pierre CATALA (premier vice-président de la Section), le général de MARY de LONGUEVILLE (président d’honneur du Comité), Jocelyne CHANDOUINEAU- GIRARDET…

Également présents, non tenus par cette réserve, Frédéric CHEKROUN, représentant le Maire de La Rochelle, qui exprima sa reconnaissance, et le député Olivier FALORNI, qui dit à Colette CHAIGNEAU ses sentiments de respect et d’affection et eut ce cri du cœur : « elle m’épate ! » ; Francis LOTT, pour sa part, avait souligné sa « grande estime pour l’action conduite, notamment en matière de solidarité » avant de remettre à Colette CHAIGNEAU la coupelle de la SMLH. Dans ses réponses, Colette CHAIGNEAU exprimait son « sentiment du devoir accompli », avouait qu’elle avait pris sa décision « non sans nostalgie », et qu’elle n’avait fait au fond « que [son] devoir, parce qu’[elle] ne déserte jamais [son] idéal ».   

Pendant l’apéritif précédant le déjeuner, Michel NEZBLANC remit au nom du Bureau à Colette CHAIGNEAU un superbe bouquet tout de blanc composé, trouvant à son tour les mots pour exprimer au nom du tous les sentiments de gratitude et de profonde affection si bien mérités.
Compte rendu Assemblée annuelle, cliquez sur le document -->
 
aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.