Activités 2017 - Comité La Rochelle - Île de Ré

Cérémonies du 11 novembre

 

La foule était nombreuse en ces deux cérémonies du 11 novembre de La Rochelle, la première au monument aux Morts en haut des allées du Mail et la seconde sur les quais, devant l’Aquarium. Ambiance grave et recueillie le matin, toutes générations confondues, des personnes les plus âgées à divers titres témoins de l’histoire célébrée ce jour-là jusqu’aux élèves des écoles et collèges de la ville, en passant par des jeunes parents avec enfants, tous réunis pour commémorer l’armistice qui mit un terme aux horreurs de la Première Guerre  ;  tonalité à la fois solennelle et festive l’après-midi, pour fêter l’entrée des États-Unis dans le conflit aux côtés des Alliés, qui fit basculer le rapport de forces et permirent la victoire.

Après les honneurs au Drapeau, la revue des troupes et des remises de décorations, ce fut aux jeunes des collèges Samuel-de-Missy et Pierre-Mendès-France de lire de façon très concentrée des lettres retrouvées d’enfants de la guerre et des poèmes de Poilus, avant que monsieur Gaston Béritault, représentant le Comité de coordination des associations patriotiques ne s’avance pour prononcer son hommage. Ce fut ensuite au Préfet de la Charente-Maritime de lire le message de la Secrétaire d’État auprès de la Ministre des Armées. Les jeunes que l’on avait entendus et leurs camarades nombreux défilèrent pour déposer leurs roses au pied de l’imposant Poilu du monument, et on procéda aux dépôts de gerbes :  M. Béritault d’abord, puis M. Rigoulet-Roze, Préfet ; M. Falorni, Député ; M. Fountaine, Maire ; Mme Bourdin, représentant le Conseil régional ; Mme Friou, représentant le Conseil départemental, M. Alvarez, Délégué militaire départemental de la Charente-Maritime.

On notait aussi la présence très officielle de M. Daniel E. Hall, Consul des États-Unis à Bordeaux, et de Me Barbara Davis, venue de New Rochelle et représentant la Délégation américaine. La cérémonie se conclut par la Sonnerie aux Morts, suivie d’une minute de silence, et par La Marseillaise jouée par l’Orchestre d’Harmonie de la Ville. Après le défilé militaire, et malgré la morosité de la météo, la foule tarda à se disperser. Ainsi put-on apercevoir Mme Colette Chaigneau, ancienne députée, ancienne présidente du Comité de la Légion d’honneur, M. Albert Aguilera qui lui a succédé, M. Michel Nezblanc, vice-président, le général Mary de Longueville,  M. Jean Guillard, les deux porte-drapeau du Comité, ancien et actuel, Pierre Ragaru et Albert Étien, ainsi que M. Francis Lott et le colonel Rondeau (qui, par ailleurs, dirigeait la cérémonie), de la Section de la Charente-Maritime de la Légion d’honneur.

On retrouvait M. Hall et Mme Davis, MM. Falorni et Fountaine, Mme Bourdin l’après-midi devant l’Aquarium, pour célébrer le centenaire de l’entrée en guerre des États-Unis. Ils étaient rejoints par d’autres personnalités de New Rochelle (fondée au XVII° siècle dans l’État de New-York par des huguenots principalement rochelais ayant fui les persécutions), par M. Portheret, secrétaire générale de la préfecture, Mme Ferrant, du Conseil départemental, ainsi que par plusieurs historiens, le président du Rail français M. Verger, et le directeur d’Alstom-La Rochelle. MM. Falorni, Foutaine, Verger, Hall, Mme Davis,  se succédèrent sur le plateau d’un wagon américain de l’époque pour leurs allocutions, deux lettres d’enfants de New Rochelle à des enfants rochelais furent lues. Puis on écouta les hymnes américain et français, avant que démonstration de claquettes et concert swing par le Classic Jazz Band ne viennent conclure joyeusement cette exceptionnelle journée de commémorations.

 
 
aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.