Activités 2018 - Comité La Rochelle - Île de Ré

 

Cérémonie de réception de J-M. BAER et A. MOREAU à l’Académie des Belles-Lettres de La Rochelle

 

 

Il y avait foule, ce soir du 28 novembre, en cette belle salle de l’Oratoire, pour la séance solennelle de rentrée de l’Académie des Belles-Lettres Sciences et Arts de La Rochelle. On y procédait notamment à la réception de deux de nos sociétaires,  Jean-Michel BAER et maître Alain MOREAU.

Le président de l’Académie, Pascal EVEN, avait d’abord présenté la longue et riche carrière de Jean-Michel BAER. Diplômé d'études supérieures de sciences économiques et de l'Institut d'études politiques de Paris, il fut d’abord journaliste, au Monde diplomatique  puis à Libération – expérience qui nourrit son beau roman « Les chagrins et la beauté du monde », chronique d’une période de pleine effervescence intellectuelle et politique  parue en 1993 et qui fut saluée par la presse nationale (éditions Belfond). En 1984, il avait été appelé par Jacques Delors, président de la Commission européenne, pour prendre en charge au sein de son cabinet les questions sociales, de l'éducation, de la culture et de la communication. C’est encore Jacques Delors qui le nomma représentant en France de la Commission européenne. En 1994, il devint le premier directeur des affaires culturelles et audiovisuelles de la Commission et eut à élaborer les premiers programmes de coopération culturelle en même temps que de porter la grave question de l'exception culturelle. En 2005, il est le patron de la Direction générale de la recherche en charge des programmes "Sciences et société" et "Sciences sociales et humaines" – ses domaines de prédilection. Il a encore enseigné à l'Institut d'études politiques de Paris, publié un autre ouvrage "l'exception culturelle" (éditions En temps réel), et collaboré à divers ouvrages collectifs, notamment "La France par l'Europe" avec Jacques Delors (Flammarion) et, en 2017 "Où va le monde ?" (Avec Pascal Lamy et Nicole Gnesotto, aux éditions Odile Jacob). Il préside aujourd'hui la Fondation de l'Université de La Rochelle. En toute logique, admirateur qu’il est du grand cinéaste, il est aussi  membre du Conseil d'administration de la Fondation René Clément.

Dans sa réponse, Jean-Michel BAER  confia son plaisir et sa fierté- lui « petit rochelais d’adoption », comme il se décrivit,  « séduit par cette ville belle, audacieuse et pétrie d’histoire » – d’être admis au sein de l’Académie, cette institution passée du « petit salon où on lisait des poèmes » sous le règne de Louis XV à la brillante association ouverte sur le monde que l’on connait aujourd’hui. Il ne pouvait en effet que se sentir bien dans une compagnie où « l’on retrouve, parmi ses membres civils ou militaires, des hommes et femmes de lettres aux côtés de savants, réunis dans le même propos de la curiosité, de la création et de l'innovation, du partage de la connaissance ».  On retrouvait les sujets d’intérêt constants du nouvel académicien, ces échanges permanents entre  mouvements culturels profonds et évolutions scientifiques majeures.  Et Jean-Michel BAER de prendre pour exemples la psychologie avec la découverte de l'inconscient comme source du surréalisme ou la photographie inspirant le courant impressionniste, aujourd'hui  les sciences cognitives, ou neurosciences, impliquées dans la relation entre sciences et culture. Il conclut en remerciant l’Académie de lui offrir l’occasion de participer désormais à ses travaux, « témoignages d'une modernité active ». Puis, ceint de son écharpe bleue, il vint s’installer au côté de celle qui a peut-être bien été sa marraine, son amie Colette CHAIGNEAU.

Alain MOREAU fut appelé à son tour. Le président EVEN reprit la parole, pour faire le récit d’une carrière là encore particulièrement intense. Notaire à La Rochelle pendant trente-neuf années, Alain MOREAU assuma un nombre considérable de fonctions au service de sa profession : président de la Chambre des notaires de  Charente Maritime, président de l'Institut International d'Histoire du Notariat (qui regroupe quarante quatre pays), membre du Conseil permanent de l'Union Internationale du Notariat (qui représente le notariat mondial notamment à l'O.N.U. et à l'UNESCO). Il est l’auteur de quatre livres et a participé à de nombreux ouvrages collectifs en France et à l'étranger. Il a également publié de très nombreux articles dans des revues françaises et étrangères.

Il est par ailleurs impliqué dans de nombreuses institutions de caractère culturel : membre du Conseil Supérieur des Archives (auprès du ministère de la Culture), président de la Société des Amis des Archives de France (reconnue d'utilité publique) et président de l'Association des Amis des Archives départementales de la Charente-Maritime,  vice président de l'Association Française pour l'Histoire de la Justice (auprès de la Chancellerie). Président enfin de l'association SOL (« Soutenir l’Orgue à La Rochelle »), il a œuvré ardemment pour la reconstruction de l’orgue magnifique de l’église Saint-Sauveur de La Rochelle, en lien avec la Fondation du patrimoine.  Maître MOREAU est commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres.

 

 
aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 22 Décembre 2018 à 10 H.