Activités 2014 - Comité Royan

11 novembre, Célébration du Centenaire de la Guerre1914-1918 Inauguration de la place du Père LAURENT

 

Les  Royannais se sont levés tôt ce matin du 11 novembre pour participer à une cérémonie émouvante initiée  par le Comité local de la Légion d’Honneur avec l’accord de Mr le Député Maire membre lui-même du Comité, pour célébrer le centenaire de la Grande Guerre.

Dès 9 heures du matin, de nombreux  participants étaient rassemblés  sur la place située devant l’église Notre. Dame de l’Assomption, dans le quartier du Parc de Royan, pour l’inauguration de la place baptisée Père Laurent et devant  la stèle érigée pour rappeler son souvenir .Sur cette plaque est apposée la palme de la Légion d’Honneur. .

Le père LAURENT, figure locale très sympathique, fut aumônier militaire au cours de la Grande guerre. Il  avait été scout pendant son enfance. Au cours de la cérémonie présidée par Mr Didier QUENTIN, député Maire, la plaque fut dévoilée conjointement avec notre Président le Général de CA (2s) Patrick MARENGO président du Comité et premier adjoint de Mr. le Maire.

Le Comité de la Légion d’honneur de Royan avait confié symboliquement et exceptionnellement son drapeau à un jeune scout présent avec ses camarades du Groupe CHAMPLAIN de ROYAN.

Cette cérémonie, qui rassemblait jeunes et plus anciens, était le symbole du souvenir et du Devoir de Mémoire.

Le Père LAURENT moine franciscain, capucin, né en 1882 dans l’île d’OLERON, fut l’Aumônier du 123 Régiment d’Infanterie ; il y fera toute la campagne .Blessé par balle, cité en 1918

« Est allé entre les lignes relever le corps d’un officier blessé s’est dépensé avec un dévouement absolu donnant l’exemple du courage et du mépris de la mort » Le Président du Conseil Georges CLEMENCEAU a tenu en entendant raconter son courage à lui remettre lui même la Croix de Chevalier de  la Légion d’honneur.

Une anecdote amusante : Le Tigre lui dit après l’accolade : « Je vous prie de croire que c’est la première fois que j’embrasse un capucin » le père LAURENT lui a répondu «  C’est la première fois que je suis embrassé par un Président du Conseil ».

Arrivé à Royan en 1946, il a alors conduit un comité de résidents du Parc (de ROYAN et de Saint GEORGES de Didonne) pour mener à bien la construction de l'Eglise Notre-Dame de l'Assomption, dont il sera nommé curé à son achèvement en 1952. Il a participé activement à la construction de l’église et n’était jamais à cours d’idée pour récolter des fonds organisant kermesses et autres manifestations.

Le père, reconnaissable avec sa robe de bure nouée par une cordelette et sa barbe imposante, était connu de tous les royannais (notre vice-président le Gal BICHON se souvient très bien de lui).

Il était décoré de la Croix de Guerre avec 3 citations.
Le père LAURENT est décédé à ROYAN en 1962.
La stèle qui rappelle la gratitude des royannais à son égard et qui porte son nom est face à l’église du Parc, son église, dans laquelle il est inhumé.
Cette cérémonie  émouvante et simple suivie par de nombreux participants de toute origine a été suivie par un office religieux dans l’église du Parc.
Elle précédait  la Cérémonie officielle au monument aux morts de la ville

aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.