Activités 2018 - Comité Royan

12 mai, Concert "Parkinsong"
 

Samedi 12 mai 2018, nous avons eu la chance d’assister au concert PARKINSONGS donné par Enzo MINARDI à la salle Jean Gabin à ROYAN.
Après les pluies de l’après-midi , l’accalmie est revenue en début de soirée pour épargner les spectateurs – malheureusement bien moins nombreux qu’espérés, même pas une centaine, pour un concert à but caritatif au profit de personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Monsieur le maire de ROYAN, Patrick MARENGO et Madame ainsi que Francis HERBERT, maire de SAINT AUGUSTIN et son épouse étaient fidèles au rendez-vous.
Après une rapide présentation de l’Ordre de la Légion d’Honneur et de la SMLH par le président GAILLOT, madame Josiane BADO, responsable départementale de l’association FRANCE PARKINSON dressait un bilan de la maladie, de la recherche médicale dédiée et du rôle de son association dans le soutien des malades et de leurs aidants.

C’est déjà dans l’humour qu’Enzo MINARDI est entré en scène pour témoigner de son vécu à travers un spectacle monté sur un continuum enchainant des bribes de vie étayées de morceaux interprétés avec une souffrance venue du plus profond de lui mais calfeutrée dans un appétit de vie, une émotion et une volonté de partage et d’acceptation des différences.
On est touché par son propos, une voix et des mélodies écho d’une certaine rage qui s'est canalisée en volonté de changer le regard des autres, de communiquer sa farouche volonté de s’accrocher à faire quelque chose de sa vie quels que soient les handicaps – au sens propre autant que figuré.

En conteur enthousiaste de sa propre vie un Enzo MINARDI talentueux, généreux et loquace, jonglant entre gravité et fanfaronnade nous a fait voyager à travers son interprétation dans une atmosphère touchante de générosité.A promener son public de BREL à Joe COCKER, de Richard COCCIANTE à Guillaume GRAND, s’attardant sur un émouvant Halleluja de COHEN Enzo laissait en fin de concert une salle figée totalement acquise à l’artiste, dans une empathie telle que personne ne se levait après les derniers applaudissements.

Après plusieurs rappels, un souffle d’amitié passait entre le public et l’artiste qui sautait de la scène à la salle où la fin de concert se poursuivait en embrassades, point d’orgue faisant suite à une émouvante interprétation de Pour me comprendre, de Michel BERGER :

« Pour me comprendre, ….. Il aurait fallu au moins ce soir Pouvoir surprendre le chemin d'un de mes regards Triste mais tendre,… »

Message passé et bien reçu. Bravo et merci ! Aurevoir l’artiste !

En savoir plus sur l’artiste … http//www.parkinsongs.fr

 
aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 31 Octobre 2018 à 11 H.