Activités 2015 - Comité Saintes - Jonzac

26 avril, cérémonies Journée Nationale du Souvenir des Victimes et Héros de la Déportation
 

Même s’il pleuvait sur Saintes, en ce dimanche 26 avril 2015, l’assistance était nombreuse pour assister aux cérémonies de la Journée Nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation, organisées par la Municipalité, square Foch, puis square Angel Sidelio.

Alain PHILIPPE, Président du Comité, a participé à cette manifestation et a déposé une gerbe au Monument aux Morts.

Michelle CAZANOVE (sous-préfète de Saintes) et André GUÉNIN (rescapé des camps de concentration), membres de la SMLH, étaient également présents.

 

--o§o--

 

Le 25 avril 2015, à St Fort sur Gironde (17), une émouvante manifestation en prélude à la journée du Souvenir des Déportés a commémoré deux hommes du pays.

Le premier : Maurice Chastang, conseiller municipal de 1924 à 1934, puis maire de St Fort sur Gironde de 1934 à 1942,  a été arrêté le 23 septembre 1942 par la Gestapo et interné à la prison de la Rochelle, déplacé sur la prison de Compiègne,  déporté le 23 janvier 1943 au camp de concentration Oranienbug-Sachsenhausen (matricule 58064). Il est décédé sur les routes des «  marches de la mort », le 25 avril 1945. Une plaque a été découverte à son domicile et à la mairie. Un hommage émouvant sur la vie de déportés, criant de vérité a été conté par  Guy Chataigné (résistant et déporté), au monument aux morts, où deux « rosiers  de la Résurrection », dits de Ravensbruck, ont été plantés par les enfants de l’école.

Le second : Henri Pouzol, instituteur puis directeur de l’école de St Fort de 1934 à 1942, résistant à l’ennemi, a été arrêté le 27 janvier 1942, puis déporté dans le même camp de concentration (matricule 58131), le 23 janvier 1943.
Il a été transféré au camp de Dachau en 1944 et enfin libéré en mai 1945. Auteur de recueils poétiques de 1947 à 1994, il s’est éteint en 2000.
Une plaque a été découverte et son nom a été donné à l’école primaire de St Fort sur Gironde.

La matinée s’est terminée par la visite d’une exposition réalisée, par les écoliers sur le thème : « Une génération qui ignore son histoire n’a pas de passé ni de futur » (Robert Heinlein).

Cette cérémonie a été honorée par la présence de quatre Conseillers Départementaux, huit maires, le représentant de la Base Militaire de Paban, le corps des sapeurs-pompiers de St Fort sur Gironde, six drapeaux d’associations patriotiques, dont celui de la Société des Membres de la Légion d’Honneur du Comité de Saintes-Jonzac.

La SMLH était représentée par 3 membres du bureau du Comité : Jean-Claude Roy (vice-président), Roger Lenglet et Jean-Claude Missonnier, ainsi que par Daniel Renoulleau.

aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.