Activités 2016 - Comité Saintes - Jonzac

CÉRÉMONIES DU MOIS DE NOVEMBRE 2016

 

Ce 11 novembre 2016, la commémoration de l’armistice de la guerre 1914-1918 a été l’occasion de rendre un hommage particulier à l’un des 41 poilus de la commune de Saint-Genis-de-Saintonge tombés au champ d’honneur : le sous-lieutenant Gaston Barthélémy POITEVIN, tué en 1916, il y a un siècleCette cérémonie était présidée par Jacky QUESSON, conseiller départemental et maire de la commune, Bernadette OCTEAU, maire de Saint-Sigismond-de-Clermont, Alain PHILIPPE, président de la Société des Membres de la Légion d’Honneur / comité de Saintes-Jonzac et Yves SALZAC, président des Anciens Combattants et Veuves de guerre de Saint- Genis. Elle était orchestrée par Jean-Claude MISSONNIER (membre du bureau du Comité de la SMLH).

Les enfants de l’école primaire, accompagnés de leurs enseignantes, ont chanté une vibrante Marseillaise a capella, devant la population, fort nombreuse devant le Monument aux Morts.

 

Saint-Genis-de-Saintonge / Intervention d’Alain PHILIPPE, devant (De G à D) : le porte-drapeau de la SMLH, JC Missonnier, Y. Salzac, B. Octeau et J. Quesson

Sous-lieutenant Gaston Barthélémy POITEVIN

Né en 1895, il a fait ses études à l’Ecole Normale de Bordeaux, avant d’être incorporé, en décembre 1914, comme soldat de 2° classe.

Nommé aspirant en 1915, il a été blessé au Labyrinthe (Artois) et a passé plusieurs semaines à l’hôpital de Honfleur.

Jeune officier d’une froide bravoure, toujours souriant au milieu des dangers, il s’est dépensé sans compter du 18 au 27 octobre 1916, dans un secteur soumis à un bombardement incessant.

Le 31 octobre1916, il a été enseveli et tué à son poste de combat par un obus de gros calibre, à Sailly-Saillisel (Somme).

Il a obtenu la croix de guerre, avec citation à l’ordre du régiment, pour fait d’armes au 138° régiment d’infanterie lors des combats en Artois, puis une deuxième citation à l’ordre de l’armée.

Il a été fait Chevalier de la Légion d’Honneur, à titre posthume, le 26 décembre 1919.

Au même moment, le Comité de Saintes-Jonzac participait également aux cérémonies de l’armistice au Monument aux Morts de Courcoury, situé dans le cimetière, sous un soleil radieux.

C’est Jean-François MIRINE, ancien président et membre du bureau, qui représentait la SMLH, accompagné de notre porte-drapeau.

Les enfants de l’école ont présenté le travail de mémoire qu’ils avaient préparé avec leurs professeurs et ont chanté la Marseillaise.

A l’initiative du Maire, Eric BIGOT, Jean-François MIRINE est intervenu devant les 150 personnes présentes.

Le 13 novembre, à l’invitation du Consul Général d’Allemagne à Bordeaux, Wilfried KRUG, la SMLH a participé à la cérémonie commémorative, à l’occasion de la « Journée allemande de Deuil National ». Celle-ci s’est déroulée au Cimetière Militaire Allemand de Berneuil, où reposent les corps de plus de 8300 soldats allemands tués dans le sud-ouest de la France, lors de la Deuxième Guerre Mondiale, puis au Monument aux Morts de la commune de Berneuil.

Outre le Consul Général d’Allemagne, Mme la sous-préfète de Saintes (Catherine WALTERSKI), Mme la députée (Catherine QUÉRÉ), le commandant de la BA 722 (le Colonel Hervé LARDY), le Maire de Berneuil y assistaient également.

Le président de la section de la Charente-Maritime, l’Ambassadeur Francis LOTT, accompagnait les membres du bureau du comité de Saintes-Jonzac : Alain PHILIPPE (président), Roger LENGLET (trésorier), Thérèse MONTOIS (en charge de la solidarité) et Jean-François MIRINE (en charge des affaires militaires).

Le chœur et l’orchestre de la BA 722 de Saintes ont interprété les 2 hymnes nationaux ainsi que des chants allemands et français, en présence d’une vingtaine de drapeaux d’associations (dont, bien sûr, celui de la SMLH / Comité de Saintes-Jonzac) et d’un public nombreux.

Une cérémonie émouvante, dans un lieu de recueillement, symbole d’une amitié forte entre deux peuples trop longtemps ennemis : un bel exemple à suivre par tant de belligérants dans le monde !

Cimetière, alignement de tombes

 

Allocution de Wilfries KRUG Consul Général d’Allemagne)

Au Monument aux Morts de Berneuil

Crédit photos (Berneuil) : Service photographique BA 722

 
aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.