2016 - Biographie - Comité Saintes - Jonzac

Monsieur Jean GENDRON

 

Né le 09 janvier 1922 dans la ferme familiale d’Allas-Champagne en Charente-Maritime (Charente inférieure jusqu’en 1941), Jean Louis Gendron est le quatrième d’une famille de six enfants.
Il fait son éducation scolaire à l’école primaire de Réaux. Il en sort en juin 1934 avec le « Certificat d’Etudes Primaires », le 1er prix cantonal et la mention TB. En septembre de la même année il rentre au collège de Jonzac appelé alors Cours Complémentaire, qu’il quitte avec son « Brevet Elémentaire » en 1938.
Reçu au concours d’entrée, il poursuit sa formation à l’Ecole Normale d’Instituteurs de La Rochelle jusqu’en 1941 avec son « Brevet Supérieur ».
Il est Instituteur Public à Allas-Champagne d’octobre 1941 à mars 1943 obtenant en 1942, son « Certificat d’Aptitude Pédagogique ».
De mars 1943 à juin 1945, il est déporté en Allemagne au STO (Service du Travail Obligatoire).
En septembre 1945, à Arthenac, il prend le poste d’instituteur public.
Le 24 avril 1946 à Brie-sous-Archiac, il épouse Annette Robineau avec qui il aura 3 enfants : Jean-Claude (1947), Daniel (1949) et Michèle (1951).
Aux élections municipales de 1947, il est élu conseiller municipal à Arthenac et le restera sans interruption jusqu’à son départ en 1971.
En 1949 il devient instituteur spécialisé agricole au centre intercommunal d’Arthenac, poste qu’il conservera jusqu’en juillet 1952.
En septembre 1952, il travaille sur les cantons d’Archiac, de Jonzac et de Pons avec le titre d’instituteur spécialisé agricole itinérant et la fonction de vulgarisateur agricole jusqu’à la création du corps des conseillers agricoles.
En octobre 1966, élu Conseiller Général du canton d’Archiac, il abandonne son métier d’enseignant pour se consacrer entièrement à sa nouvelle fonction d’élu au département.
Il devient le Président du Sivom d’Archiac et occupera ce poste de 1966 à 1992.
En 1971, ayant quitté Arthenac pour Brie-sous Archiac, il est élu Conseiller Municipal de cette commune et y restera le temps d’un mandat.
Le 21 juin 1974, il est fait Chevalier des Palmes Académiques puis Officier le 06 mars 1990.
Le 14 juillet 1982, sur proposition de Mme Edith Cresson, Ministre de l’agriculture, il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur.
En 1987, il devient le Président départemental du STO puis de l’Association des Victimes et Rescapés des Camps Nazis de la Charente-Maritime. Poste qu’il conservera jusqu’à la dissolution de l’Association en fin 2014.
Aux élections cantonales de 1992, âgé de 70 ans, en respect de son engagement de ne plus briguer de nouveau mandat après l’âge de 65 ans, il décide de ne pas se représenter à ce poste de Conseiller Général qu’il abandonne après 26 années. Il devient Conseiller Général honoraire.
Cette même année, il reçoit le titre d’Officier du Mérite National.
Devenu retraité, depuis sa propriété de Brie-sous-Archiac, il va consacrer son temps à son épouse, ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants sans oublier de profiter au mieux de ses loisirs avec ses amis.
Suite à une chute entraînant une fracture inopérable du col du fémur, Il décède le 04 août 2016 à 02h00 à l'hôpital de Jonzac.

Ses obsèques furent célébrées le 06 août 2016 à 10h30 en l'église d'Arthenac, 

 
aller en haut de la pageNb visiteurs                 © www.legiondhonneur17.fr - 2015        page mise à jour le 27 Décembre 2017 à 09 H.